ARTISTE

Constance
DE SAINT-REMY

Après l’obtention de son baccalauréat en 2012, elle poursuit ses études en classe préparatoire au Lycée Jeanne d’Arc puis à l’Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle. Elle y obtient une licence de Théâtre, une licence de Lettres modernes et de Littérature comparée et un master de Théâtre & autres Arts cohabilité avec l’ENS. Dirigée par Sylvie Chalaye, elle soutient son mémoire sur Vicente Minnelli en 2017. En parallèle, Constance intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt. En 2017, suite à la demande de Nolwenn Lepicard, elle écrit une pièce sur les violences conjugales, Coup à rebours, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L’année suivante, elle écrit pour le Barreau de Rouen la pièce : André Vitel / En vertu de l’article 304. En juin 2020, sa pièce Un pinceau dans la jungle est mise en lecture par Margaux Eskenazi au Théâtre du Nord, dans le cadre de l’École du Nord. A l’occasion des Croquis de Voyage, Constance part en Camargue, à la découverte de la tauromachie. Elle rencontre diverses personnalités du « mundillo » et s’interroge sur les rapports qu’on peut entretenir avec la tradition, l’animal, la mort et le spectaculaire. En juin 2021, sa pièce M. in China est mise en scène au Théâtre du Nord, dans le cadre de l’École du Nord, par Mikaël Serre. Elle est aussi lauréate du dispositif Prémisses. Sa pièce pour le jeune public, D’où vient le nom des roses, est publiée en avril 2022 à l’École des Loisirs. Actuellement, elle travaille avec Timothée Lerolle autour de l’adaptation de Lolita de Nabokov et avec Guillaume Vincent pour sa prochaine création, Vertige (2001-2021).

Spectacles